Tuning
Publié le - 1672 visites -

La Renault Twingo 2015

Quand on parle de la marque Twingo, on entend souvent parler de Renault et vice versa. Et pourtant, c’est Renault qui va avec Twingo depuis sa mise sur le marché lors du Salon de Paris en 1992. Actuellement, elle a totalement changé pour offrir sa troisième génération. Pour l’entrepreneur, ce prototype découle des lignes de Twingo 1 avec une allure de R5.

 

 

Vu extérieur de la Twingo 2015

Actuellement, sa face avant renoue avec l’ADN de la nouvelle offre de Renault grâce à un logo bien perceptible sur fond noir particulièrement avec sa teinte rouge flamme. Elle montre une face avant quasiment masculine avec ses grands phares relevés de clignotants et ses deux feux de jours ronds à LED regroupant savoir-faire et clin d’œil aux anciens modèles de Twingo. Ces pièces de design lui montrent un physionomie moins frais mais plus fort avec une griffe lumineuse qui accentue le caractère assumé du petit véhicule. La partie arrière quant à lui est composée d’un grand hayon vitré qui unit les feux arrière. Le profil bombé gomme l’accès aux portes arrière par des poignées cachées de façon coupé. En effet la Twingo d’aujourd’hui a une porte arrière, c’est une exclusivité à part des 22 ans d’existence.

Ses dimensions

Son constructeur a pris soin de mettre ce nouveau modèle à la même longueur que les anciennes. Toutefois, avec ses 3m60 de long, 1m 65 de large, une hauteur d’1m 56 et un fondation de 2 m 50, la Twingo a tout pour être la voiture citadine la plus convoitée. Du coté coffre, cette dimension change de 218 à 980 litres avec en prime une longueur de chargement de 2 m30 avec le dossier avant du passager abaissé.

Vu intérieur

La voiture est entourée d’un grand bandeau appelé « balle de golf » ou « lisse peint» qui rassemble plusieurs arrangements tels qu’un grand compteur installé en face du conducteur, et un écran central. Du coté ludique, ce bandeau a été insérer tel un circuit d’automobile dixit ses concepteurs. L’installation à l’intérieure a été basé sur le contraste noir et blanc.


Auteur de publication : permis de conduire belgique